Visites nocturnes

visites nocturnes château de jumilhac
guides visites nocturnes château de Jumilhac

Faites des visites nocturnes au Château de Jumilhac !

Les visites nocturnes, un enchantement d’antan

Au crépuscule, quand le soleil rougeoie l’horizon, la demeure ancestrale des Jumilhac retrouve son atmosphère d’antan. Alors, sur un fond de musique baroque, laissez-vous conter par le Chevalier d’Eon ou autre gente damoiselle les origines du château : repaire noble agrandi et fortifié aux cours des siècles suite aux attaques des mercenaires de Richard Cœur-de-Lion (XIIème siècle), puis du Prince Noir et enfin du Connétable du Guesclin (XIVème siècle).

Remanié à la Renaissance et coiffé vers l’an 1600 d’étonnantes toitures ornées de faîtières allégoriques réputées pour être uniques en Europe, cet édifice éclairé de nuit prend une dimension féerique et même mystérieuse quand la brume du soir vient envelopper échauguettes, cônes et pyramides.

Parcourant alors les pièces à la lueur des torches et des bougies, vous plongerez au cœur des XVIème et XVIIème siècles en découvrant des destinées aussi surprenantes que singulières.

Tout d’abord, Louise de Hautefort, demoiselle fort belle, mariée contre son gré au 2ème Comte de Jumilhac, parti guerroyer auprès du Roi de France. Séquestrée sous bonne garde dans la tour engagée de la façade, elle passait le temps à peindre, prier et… filer la laine, d’où son surnom et la Légende de La Fileuse.

Puis, Rodolphe II de Habsbourg, empereur du Saint-Empire Romain Germanique entre 1575 et 1610/11. Grand mystique et mécène éclairé à l’esprit tourmenté, il accueillit auprès de lui bon nombre d’artistes, écrivains, scientifiques et… alchimistes afin de l’aider à trouver les voies qui le conduiraient au ciel…

Enfin, Antoine Chapelle (ca 1530-1611), seigneur de Jumilhac et de Courbefy, aïeul direct de l’actuel Marquis de Jumilhac. Ce riche maître de forges mit à profit sa grande expérience et sa connaissance étendue des métaux pour tenter de générer la Pierre Philosophale et par là, l’Elixir de longue vie.

Sans oublier, François, petit-fils de ce dernier, premier marquis de Jumilhac par lettre patente de 1655. A l’image du rayonnement de sa Maison, divisée en trois branches avec ses enfants, il restructure les jardins qui dans l’obscurité de la nuit dessinent en pointillé aujourd’hui autour du bassin central des ailes de moulin, sorte de Grande Croix de Saint-André.

Mais aussi, allant de pièce en pièce en empruntant d’étroits escaliers, ménagé dans l’épaisseur de la muraille ou taillé dans le rocher pour mener aux souterrains, vous déambulerez de la Chambre de La Fileuse aux fresques murales mystérieuses à la Salle basse au caractère alchimique, en passant par :

  • Le Cellier, réserve aux vivres et boissons,
  • La Cave, ancienne Salle de torture,
  • Et la Salle des Chapelle, où vivait le seigneur des lieux et sa famille au quotidien avant les aménagements du XVIIème qui transformèrent le château au goût de la Cour de Versailles.

Un dépaysement total tant pour les petits que pour les grands auquel vous contribuerez en venant déguisé en fée, troubadour, princesse, seigneur, page et pourquoi pas en… alchimiste (avec une réduction à la clé).

Visites nocturnes à 21h30 les mardis de Juin et Septembre et les mardis et jeudi de Juillet et Août.